Dans ce nouvel article, j’ai envie de partager avec vous les idées qui me passent par la tête quand je me lance un challenge. Qu’il soit un défi sportif, d’apprentissage, professionnel ou personnel, etc … je me dis toujours que c’est très bon de sortir de sa zone de confort. Je n’ai pas la prétention de coacher qui que ce soit et je souhaite simplement partager ma démarche. Assez discuté, engageons la discussion sur ces conseils et astuces.

1 – Se lancer des challenges pour sortir de sa zone de confort

Comme vous, il y a des choses que je sais faire sans trop d’effort et d’autres que j’aimerais savoir faire ou mieux faire. Il n’y a pas de miracle et la vie nous pousse parfois à sortir de notre zone de confort pour apprendre de nouvelles choses. C’est ainsi que je vois une façon très enrichissante d’animer mon quotidien. Alors, je me lance des challenges dans différents domaines et pour des résultats à plus ou moins long terme. D’ailleurs, concernant le résultat dont je parle dans le 5e conseil, je ne le vois pas du tout comme une finalité.

Par exemple, pour moi qui suis un coureur amateur j’ai été à l’aventure de l’Éco Trail 30km de Paris et le Marathon de Paris. Je n’avais jamais couru ces distances. J’avais couru une fois ou deux 20km au maximum tout au plus. Et c’est pour m’accomplir encore plus dans cette discipline et me challenger que je me suis lancé dans cette nouvelle épreuve et pour corser un peu l’affaire, je m’étais fixé de les courir en solo pour une expérience unique et introspective.

Il n’y a pas de petit challenge. Je me fixe celui qui me plaît, sans crainte d’être jugé.

2 – Mesurer les avantages et les difficultés

Parce que le but est de se fixer des objectifs tout en se donnant tous les moyens d’y arriver, cette étape d’analyse est très importante. Elle donne la possibilité de bien mesurer ce que l’on va y gagner et là où l’on pourrait avoir des complications. Grâce à ce moment de réflexion, il sera possible de mettre en place tout un tas de choses pour s’aider à les surmonter et arriver à notre but. De plus, cela demande aussi de bien se connaitre ou de se questionner afin de mesurer les avantages et les difficultés de ce défi. À mon sens, il est plus simple de surmonter un obstacle lorsqu’on l’a bien visualisé et que l’on a pris le temps pour s’y préparer.

Dans mon exemple sur le sport, je savais que j’aimais courir et que j’avais le mental pour surmonter ce challenge. Je savais aussi que les avantages sur ma santé, mais aussi sur mon estime de moi ne pouvaient qu’être renforcés. Néanmoins, jusque là je n’avais pas fourni des efforts aussi gros et mon corps n’était pas prêt à cela. Le chemin me semblait long, mais j’avais le temps de m’y préparer.

astuce challenge

Prendre le temps de me questionner et d’apprendre sur moi. Bien me connaitre n’est pas une chose simple et parfois c’est long !

3 – Se donner toutes les opportunités d’y arriver

À partir de cette étape, je considère que le projet est lancé et que le challenge commence vraiment. En effet, si je suis arrivé à me donner toutes les chances d’y arriver c’est que j’ai décidé de m’y mettre à fond. Mes deux premières étapes m’ont permis de choisir et mesurer en toute conscience et je suis fin prêt à m’y consacrer pleinement. C’est à ce moment précis que je mets au point mon plan d’action pour me préparer à cette nouvelle expérience. Je me donne le temps nécessaire pour être le plus renseigné et mon envie de réussir grandit à chaque fois que j’apprends de nouvelles choses.

Dans mon challenge sportif, je m’étais beaucoup renseigné sur des blogs et au travers de magazine spécialisé. J’avais aussi établi un petit programme sportif pour me confronter à la souffrance physique qui m’attendait. J’essayais de trouver mes limites au fur et à mesure. J’ai aussi ajouté plus d’attention à mon alimentation et à mon repos pour ne pas avoir de blessure en cours de route.

J’adore me trouver dans une posture d’apprentissage et de découverte. Cela me permet de m’émerveiller de nombreuses choses.

4 – Avoir confiance en soi et se motiver

Alors je ne suis pas dupe et je ne souhaite pas vous mentir ou vous faire rêver inutilement. Il faut bien prendre en considération que ces challenges sont parfois éprouvants et peuvent aussi remettre en cause beaucoup de choses. Parfois durs et difficiles, ils mettent à mal notre confiance et notre estime. Et pourtant ! Il n’y a aucune raison de baisser les bras. Au contraire, il faut prendre le temps de digérer la situation et revenir encore plus fort. Cette étape est inéluctable et il y aura bien des moments où le doute viendra s’installer, mais si je peux me permettre un conseil ici, croyez en vous et ne lâchez pas l’affaire. Il n’y a pas de petite victoire ni de grand échec. Réfléchissez au chemin déjà parcouru et prenez un peu de recul sur ce qui vous fait vous questionner. Faites une pause si vous en ressentez le besoin, mais n’abandonnez pas.

relever ses défis

Je me suis préparé pendant une année complète pour me lancer dans la longue course du marathon. Ce n’est pas donné à tous le monde et il faut prendre cela au sérieux, car la ligne d’arrivée se mérite. Des doutes et des souffrances j’en ai traversé et à plusieurs reprises je me suis questionné sur mes capacités à y arriver. À chaque fois, mon envie de vivre cette expérience, mon désir d’être fier de moi et de ressentir cette émotion m’a remis sur les rails. Trouvez votre booster et utilisez-le chaque fois que cela est utile.

Le plus important pour moi est de m’entourer de gens positifs et de me motiver à réaliser mes rêves.

5 – Même dans l’échec il y a du positif

Il ne faut pas le nier. Parfois, il y a des échecs dans les challenges que l’on se lance. Ils peuvent arriver, car le challenge était trop gros, trop difficile à ce moment précis, on peut avoir traversé des difficultés dans la préparation, etc … 

Peu importe le niveau de précision, de qualité, de quantité, etc … que j’avais décidé comme étant « le résultat à atteindre », je dois me féliciter d’être arrivé jusque là. Car oui, même si mon challenge n’est pas relevé à 100%, j’ai pris des risques et je me suis donné du mal pour essayer de l’atteindre. Ce n’est pas rien ! J’ai décidé de me défier et j’ai avancé en apprenant des choses, mettre toute mon énergie pour m’améliorer … Tous ces efforts que j’ai fait ne sont pas réduits à néant parce que le résultat final n’est pas celui escompté. 

Je crois très fort qu’il y a beaucoup de positif dans tout cela et y compris dans l’échec.

En conclusion de mon exemple sportif, j’ai essuyé des échecs lors de ces courses. Je pensais être suffisamment entrainé pour faire les courses d’un trait sans arrêt alors que je me suis stoppé plus d’une fois. Je pensais ne pas avoir de coup de fatigue alors que j’ai eu des coups de pompe phénoménale. Enfin, je pensais aussi que le mental était vraiment blindé et je n’ai aucune honte à dire que j’ai traversé de longs moments de solitude et de doute.

J’ai pour dicton : « C’est bien de le dire, c’est mieux de le faire ! »

Je vous partage mon dernier challenge personnel

Pour résumer ces étapes et vous parler un peu plus de moi, je vous partage mon dernier défi personnel. Et pas des moindres !!

1 – Récemment, j’ai décidé de refaire totalement mon appartement. Je ne suis pas un grand bricoleur et surtout pas lorsqu’il s’agit de travaux longs. Pour vous donner un ordre d’idée, mon idée était de remettre à neuf mon appartement en refaisant totalement les murs, plafond et les peindre. 

2 – Très concrètement, lorsque j’ai réfléchi à ce projet, je me suis dit de suite que je rêvais de faire cette rénovation avec ma décoration et mon style. Cela me donnerait beaucoup d’envie et de plaisir. Par contre, je mesurais dans le même temps la taille du travail pour moi qui ne maitrisait pas du tout ce domaine.

3 – Ne sachant pas vraiment faire tous les travaux nécessaires, je me suis renseigné en consultant des amis, regardant des vidéos YouTube, mais aussi en demandant des conseils à des professionnels. Cela peut paraitre fous, mais ce n’est pas impossible d’apprendre en se donnant le temps et si l’on y croit très fort.

4 – Je dois quand même vous dire que j’avais déjà fait quelques travaux dans ma vie. J’avais confiance en moi sur le fait de me lancer dans ce projet et d’aller au bout et mes doutes étaient plutôt sur l’envergure du chantier. J’avais aussi la crainte que le résultat soit trop éloigné de l’image que j’avais en tête. Et enfin, j’étais surtout seul et pour me motiver je n’avais que moi. Finalement, ma famille m’a soutenu et aidé et tous les jours je me suis efforcé (malgré les douleurs et les embuches) de tenir le rythme.

5 – Aujourd’hui, je suis fier et heureux d’avoir accompli ce chantier. J’ai pour une grande partie réalisé les travaux seul et je remercie ma maman et mes 2 soeurs pour les coups de main le soir. C’était pour moi le moment de faire le point, d’avoir un coup de booster et de me dire que j’avançais mine de rien. Tout ce que je voulais faire a été réalisé et j’ai fait ces travaux pendant 14 jours non-stop. J’ai appris énormément de choses sur les techniques de travail, mais aussi sur moi. Je me suis découvert une détermination à faire ces travaux dans un timing que j’avais décidé au départ et j’ai tenu mon objectif. 
Alors tout n’est pas parfait, car je ne suis pas un professionnel. Il y a quelques imperfections par-ci par-là, mais mon appartement ne ressemble plus à ce qu’il était. Je l’ai totalement refait du sol au plafond et redécoré à mon image et mes envies. Tout est positif et j’ajoute fièrement cette nouvelle expérience à mon palmarès des challenges relevés.

J’espère que cet article vous permettra de visualiser la méthode que j’utilise pour mes challenges. Je la partage avec vous et je suis à l’écoute si vous avez des méthodes différentes en les partageant en commentaire. C’est toujours très intéressant de voir comment font les gens autour de moi pour s’améliorer au quotidien.

N’hésitez pas à me donner votre avis sur l’article, à partager vos conseils en commentaires pour les prochains visiteurs.
Vous pouvez aussi partager l’article sur les réseaux sociaux en cliquant sur les boutons ci-dessous.

Aucun commentaire

Envoyer le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *