Dans la belle Fondation Louis Vuitton, se déroule pour encore quelques jours l’exposition Jean-Michel Basquiat. J’ai enfin trouvé un peu de temps pour la visiter, c’est tellement « rare » que je ne voulais pas la louper. Je vous invite à la lecture de cet article dans lequel je vais revenir sur l’exposition … à moins que vous ayez prévu de la visiter prochainement !

Qui est Jean-Michel Basquiat ?

JM Basquiat

Voici la présentation que vous pouvez retrouver sur le site de le Fondation Louis Vuitton.

L’exposition parcourt, de 1980 à 1988, l’ensemble de la carrière du peintre en se concentrant sur plus de 120 œuvres décisives. À l’image des Heads  de 1981-1982, pour la première fois réunies ici, ou de la présentation de plusieurs collaborations entre Basquiat et Warhol, l’exposition compte des ensembles inédits en Europe, des travaux essentiels tels que Obnoxious Liberals (1982),  In Italian (1983) ou encore Riding with Death(1988), et des toiles rarement vues depuis leurs premières présentations du vivant de l’artiste, telles que  Offensive Orange  (1982), Untitled (Boxer)  (1982), et Untitled (Yellow Tar and Feathers)  (1982).

Dès la sortie de l’enfance, Jean-Michel Basquiat quitte l’école et fait de la rue de New York son premier atelier. Rapidement, sa peinture connaîtra un succès à la fois voulu et subi. L’exposition affirme sa dimension 

d’artiste majeur ayant radicalement renouvelé la pratique du dessin et le concept d’art. Sa pratique du copier-coller a frayé la voie à la fusion des disciplines et des idées les plus diverses. Il a créé de nouveaux espaces de réflexion et anticipé, ce faisant, notre société Internet et post-Internet et nos formes actuelles de communication et de pensée. L’acuité de son regard, sa fréquentation des musées, la lecture de nombreux ouvrages lui ont donné une réelle culture. Mais son regard est orienté :  l’absence des artistes noirs apparaît avec une douloureuse évidence ; l’artiste s’impose alors de faire exister, à parité, les cultures et les révoltes africaines et afro-américaines dans son œuvre.

Une exposition que j’ai tant attendue

Avec l’écriture du Guide Paris L’Essentiel, je dois avouer que j’ai un peu changé mes habitudes et que j’ai pris encore plus de plaisir à me rendre dans des lieux que je ne fréquentais pas assez. Alors que je faisais beaucoup de musée et d’exposition quand j’étais à l’étranger, je ne prenais pas assez ce temps pour les réaliser sur Paris. C’est une chose résolue désormais.

J’aime beaucoup l’art, mais je n’ai pas pris assez de temps pour en apprendre tous les codes. C’est assez difficile et ce milieu est parfois un peu fermé en fonction du thème et du type d’art qui est présenté devant vous. De par mon âge et ma culture, j’ai un peu plus d’affinité avec les arts urbains et j’ai l’impression d’en comprendre plus de choses, mais cela est aussi un nouveau challenge qui se présente à moi : mieux comprendre lors des visites que je ferais.

basquiat exposition paris

J’aime beaucoup le street art et cette exposition était vraiment une superbe opportunité pour moi. J’avais déjà lu un peu sur Basquiat il y a quelques années, mais je m’y suis replongé un peu avant d’aller voir ses oeuvres. Et le moins que je puisse dire c’est que j’ai été assez surpris par la variété et le nombre d’oeuvres exposées.

Des centaines d’oeuvres et des formats hors du commun

La collection présentée est très grande et se visite sur plusieurs niveaux. Ma crainte était surtout d’avoir bien trop de monde et de ne pas pouvoir profiter pleinement des oeuvres, mais finalement tout s’est bien déroulé.

À ma grande surprise, j’ai trouvé que les oeuvres de Basquiat étaient bien plus grandes que ce que j’avais imaginé. Certaines toiles sont vraiment immenses ! Les salles sont grandes et la visite se fait de façon très fluide. J’ai apprécié trouver de temps en temps des personnes qui expliquaient certaines toiles. En effet, je me suis rendu compte qu’il y avait peu d’information à côté des toiles et que c’était parfois difficile de les décrypter.
Par exemple, j’ai eu la chance d’entendre une guide décryptée une toile et j’avoue totalement que sans elle, je n’aurais pas vu du tout la même chose. Je n’aurais jamais été jusqu’à l’interprétation qu’elle nous en a faite.

Basquiat Paris
jean michel basquiat exposition
basquiat paris
Basquiat FLV
Basquiat FLV

Voilà environ deux heures de passée dans la fondation pour voir l’ensemble des oeuvres de Jean Michel Basquiat. Je n’ai pas du tout visité l’exposition conjointe d’Egon Schiel. Je n’ai pas vu passer ce temps et je ne me suis pas du tout ennuyé. Par contre, comme je l’ai indiqué auparavant, il y a des moments où je me suis fait ma propre description des toiles face à moi et j’ai l’impression que je suis à côté de quelque chose. Cette sensation est étrange, car si l’art nous permet d’avoir notre propre sensibilité face à l’oeuvre, pour autant est-ce une bonne chose de ne pas connaitre l’intention première de l’artiste ? C’est mon petit bémol, mais qui est largement comblé par le fait que je suis très heureux d’avoir vécu ce moment intensément.

Comment faire pour voir l’exposition prochainement ?

Bonne nouvelle, la Fondation Louis Vuitton ouvrira ses portes tous les jours, pour des horaires rallongés de 8h à 22h, du mardi 15 au lundi 21 janvier.

En petit cadeau super sympathique, chaque matin, de 8h à 9h30, un café sera offert.

prolongation exposition paris

À l’occasion de la clôture de l’exposition, un concert de l’Ensemble intercontemporain se tiendra dans l’Auditorium de la Fondation le lundi 21 janvier 2019 à 20h30. Le chef d’orchestre et compositeur Matthias Pintscher, avec Bryce Dessner et les solistes de l’Ensemble, présentera un programme inédit inspiré des œuvres et de la vie de Jean-Michel Basquiat – avec notamment, en ouverture de ce programme musical, une création mondiale de Matthias Pintscher, commande de la Fondation, inspirée de la personnalité de l’artiste.

Mes deux astuces pour une visite plus fun

La première est tout simplement de télécharger l’application de la Fondation Louis Vuitton, car vous avez des guides audio à déclencher dans les salles. Ces pistes audio vous donneront des détails importants sur les oeuvres qui vous entourent.

Ma seconde astuce est de télécharger l’application Magnus. Cette application permet de prendre une photo d’une oeuvre et d’avoir des informations sur celle-ci. De plus, vous aurez aussi les galeries alentour, des interviews, etc … Je l’ai essayé pour Jean-Michel Basquiat et je suis tombé sur une toile estimée à 5 millions de dollars … ça fait rêver !

Informations Utiles

Fondation Louis Vuitton
8, Avenue du Mahatma Gandhi
Bois de Boulogne
75116 Paris

Métro : Les Sablons (Ligne 1)

Tarif : 16 €
Téléphone : 01 40 69 96 00

fondation Vuitton

Avez-vous déjà visité la Fondation Louis Vuitton ? Et votre dernière exposition c’était quoi ?

N’hésitez pas à me donner votre avis sur l’article, à partager vos conseils en commentaires pour les prochains visiteurs.
Par ailleurs, un partage sur les réseaux sociaux et/ou une petite note en cliquant sur les étoiles donne aussi une meilleure visibilité à l’article, à vous de jouer !

Aucun commentaire

Envoyer le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *