Hello, comment allez-vous ? On entend partout que les temps sont durs et qu’il est difficile de se projeter. Je suis, comme vous, touché par la période sanitaire et ce Coronavirus qui nous ennuie au plus haut point. Je vous propose un article rétrospectif de ma situation depuis 2020 ainsi que les petites habitudes que j’ai adoptées pour essayer de mieux vivre.

Un an de folie avec ce Coronavirus

Comment vous dire et par où commencer ? J’ai beaucoup hésité avant de me dire que j’allais écrire, mais finalement pourquoi pas partager avec vous cette folle année 2020. Voilà bientôt une année que nous sommes sous la coupe de ce Coronavirus et pour ma part elle a été un total chamboulement. Un vrai « roller coaster » émotionnel, mais aussi sur l’adaptation.

– Le plan professionnel
Dès l’apparition de ce virus, à la mi-mars 2020, j’ai été protégé par mon entreprise. Je m’en souviens comme si c’était hier, mon collègue et moi avons été appelé pour venir récupérer du matériel afin de continuer notre métier depuis la maison. Cela faisait déjà plusieurs mois que nous le demandions et finalement lorsqu’on nous a proposé le télétravail nous n’étions pas totalement prêts.

coronavirus 2020

Car oui, cela semble assez simple de l’extérieur, mais nous avons dû nous adapter, repenser nos pratiques, developper des canaux de communication pour nos tâches etc… Une très belle expérience que je ne souhaite plus quitter aujourd’hui, mais qui reste encore parfois un vrai challenge. De plus, cela a aussi été un peu compliqué pour les proches, la famille de comprendre que je travaillais de la maison alors qu’ils étaient en confinement total. La suite n’a pas été plus simple car lors de la reprise du travail comme nous le connaissons aujourd’hui, il y a eu la notion de « travail de la maison » qui permet d’accumuler des tâches quotidiennes puisque je suis sur place.

Tout cela pour dire que j’ai encore aujourd’hui beaucoup de chance, car je réalise aussi un rêve de travailler depuis la maison. Je suis très épanoui sur ce plan car j’ai pu me découvrir de nouvelles compétences et me rendre compte que je suis capable de réaliser des taches de meilleures qualités lorsque je suis chez moi.

Ce n’était pas gagné car j’avais aussi la crainte de me laisser aller et flemmarder ce qui n’est pas du tout le cas. Très fier de moi sur ce plan !

– Le plan personnel
J’ai traversé des périodes très compliqué comme vous tous et toutes je suppose. L’année 2020 a été rythmé par des phases de stress, des inquiétudes liées à des hospitalisations et des pertes de proches. Cela n’a pas été simple et quelque part, le fait de continuer à avoir mon activité professionnelle depuis la maison m’a aidé à garder le rythme.

Les différents confinements ou couvre-feu ne m’ont pas facilité la vie au sujet du sport, mais j’ai investi dans de l’équipement pour la maison. Je peux maintenant plus facilement faire du sport chez moi et ne pas rester à ne rien faire ou subir totalement la situation sanitaire. Aussi étrange que cela puisse paraitre, cette période n’a pas non plus été très propice à la publication de photos sur Instagram ou d’articles sur le blog, car je souhaite rester honnête avec mes lecteurs. En effet, je n’aime pas trop l’idée de republier des photos d’autres comptes ou écrire des articles « sur commande » juste pour faire de la présence quitte à en payer le prix. Je pense que ceux qui me suivent et me lisent comprendront cette pause qui était nécessaire pour nous tous et toutes.

L’année 2020 aura été celle de l’opportunité de passer plus de temps en famille. J’ai pris le temps de me consacrer pleinement à vivre des moments importants et primordiaux. C’est malgré tout une chose qui aura été très positive dans cette folle période. Pouvoir être ensemble et s’occuper les uns des autres, ressentir que l’on est attentionné, avoir du temps ou en trouver pour faire des activités etc aura été sans aucun doute pour moi l’une des choses positives de l’année 2020.

Comment se sentir bien dans la période actuelle

Comment faire pour avoir des moments de loisirs, de plaisir ? Où aller pour s’évader un peu avec toutes ces contraintes ? Voilà le plus gros défi de l’année passée et je peux même dire actuellement. Tout est devenu compliqué avec ce coronavirus en un temps record. Nous avions pleins de projets et de voyages ou weekend prévu et nous avons dû nous adapter.

Il n’y a certainement pas de bonne méthode, mais après s’être beaucoup protégé, nous avons ressenti le besoin de nous amuser et prendre l’air sans trop de risque inconsidéré. Nous avons évité au maximum les sorties dans les centres commerciaux même si c’était difficile d’y échapper pour faire plaisir parfois. Il faut être honnête et à un moment il n’y avait plus que cela à faire.
Nous avons la chance d’avoir pas mal d’espace vert, de forêts, de parcs autour de la maison. La réalité a été qu’à un moment de l’année c’est devenu difficile de motiver tout le monde pour faire une balade.

coronavirus

En résumé, seul ou en famille, je m’efforce de sortir dans les règles définies et ce n’est pas simple. Je prends mon courage et n’hésite pas à faire des balades à pied sur des distances ou parcours que je ne faisais pas auparavant. Les quelques escapades en weekend ont été imaginé à la dernière minute et j’espère que cela reviendra vite à la normale pour profiter dans de meilleures conditions.

La vie après le coronavirus et mes envies

Bientôt une année après le tout premier confinement, voilà que nous sommes encore à combattre ce coronavirus et à essayer de nous protéger les uns les autres. Ce n’est pas une période très simple pour imaginer le futur. Difficile de se projeter et de penser à partir en weekend ou en vacances. On a appris à faire autrement, à penser plus vite et à sauter sur des occasions, mais je dois avouer que j’attends le jour où l’on sera comme délivré de cette peur du virus. Ce sera un moment fort qui nous donnera l’opportunité de revivre des choses intenses et que l’on souhaitera inoubliable.

J’ai des tonnes d’idées en tête et je suis certains que vous aussi.
Dans mes premières envies, il y aura le fait de prendre la voiture et partir à la découverte d’un nouveau coin. Ressentir cette forme d’excitation qui nous anime quand on part en visite. 

Assez rapidement je me mettrai à préparer la nouvelle destination voyage long courrier, car notre dernière réservation a été annulée et il nous tarde de pouvoir fouler le sol d’un pays lointain. Plus simplement, se sentir libre de pouvoir se promener sans regarder l’heure et choisir un restaurant en cours de journée. Se faire plaisir dans une boulangerie de grand chef et déguster ces douceurs sucrées devant le paysage carte postale de la capitale.

Enfin, je nous souhaite d’être en bonne santé, car finalement, c’est ce qui compte le plus, mais aussi de pouvoir retrouver nos sensations et émotions d’hier lorsqu’on était un peu plus libre. Ce coronavirus aura eu une partie de nos vies, il aura remis en question nos habitudes et nous aura poussé dans nos retranchements, mais nous devons être plus fort et soudé.

À vous la parole !
Laissez-moi un commentaire

Aucun commentaire

Envoyer le commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *